Qui peut créer une société offshore ?

En général, la création d’une société offshore est liée à une fausse perception qui fait croire qu’elle est destinée seulement aux grands investisseurs ou aux personnes comptant sur un gros capital. Cependant, il faut savoir que dans d’autres cas, la création d’une société offshore peut être une alternative intéressante vu qu’elle suit des règlements légaux et fiscaux très favorables. Dans les lignes qui suivent, on se penchera sur cette thématique.

Si votre entreprise enregistre des bénéfices annuels de plus de 50000 euros

Lorsque votre entreprise obtient des bénéfices annuels dépassant les 50000 euros, il faut payer un impôt de plus de 15% de ses bénéfices.

La création d’une entreprise offshore est une option attractive pour alléger vos charges. Pour quoi ? Parce que vous n’aurez pas besoin de tenir la comptabilité ni de publier vos comptes. Ainsi, il ne sera pas nécessaire de compter sur un comptable pour ce faire. De même, vous économiserez sur les frais de gestion.

Si vous êtes une personne morale et vos impôts sur les sociétés dépassent le 15%

Toute personne morale dite « société » est dans l’obligation de payer des impôts en France. Cependant, les expatriés constituent une exception à la règle.

Ainsi, si vous avez une société offshore, vous pouvez être exonéré de payer des impôts en fonction de la destination. Le meilleur de tout est que vous procédez dans un cadre légal car le fait d’investir dans une société offshore n’a rien à avoir avec une fraude fiscale.

Si vous êtes investisseur et vous souhaitez multiplier votre patrimoine en payant moins d’impôts

Il est obligatoire de déclarer son patrimoine en France et celui-ci est ainsi objet d’une redevance. Une stratégie légale pour payer moins d’impôts serait d’acquérir un bien immobilier par l’intermédiaire de votre société offshore. Vous pourrez bénéficier de cet avantage à condition que votre entité offshore appartienne à une juridiction suivant un accord de non double imposition avec le territoire français.

En tout cas, sachez que toutes les personnes résidant en France peuvent créer une société offshore. Cependant, cela ne signifie pas qu’ils ne déclareront pas leurs revenus au fisc. Au contraire, il est impératif de suivre cette formalité afin d’éviter d’être accusé d’évasion fiscale.

Ainsi, il faut éclaircir que même si une société offshore ne vous exonéra de payer l’ISF et les impôts sur vos revenus, il s’agit d’une alternative intéressante pour réduire de forme légale vos obligations fiscales.